MArseille - Découverte du street art au Cours Julien

Découverte du street art au Cours Julien
du 01 Mars au 30 Septembre -

Découverte du street art au Cours Julien

Découvrez notre visite guidée du Street Art au Cours Julien à Marseille !

Marseille est une ville sincère, Marseille est une ville qui s’exprime. La culture et l’histoire de Marseille sont ce qui la rendent si unique et si spontanée.

Ses musées et ses monuments ne sont pas les seuls lieux culturels qui font de Marseille une ville pleine de richesses, certains de ses quartiers sont aussi des lieux d’expression.

Le quartier du Cours Julien

Le rendez-vous est donné à 14h à l’entrée du métro Notre Dame du Mont. Lorsque j’arrive, la guide, Alexandra, est présente, et m’offre un accueil très chaleureux. Le temps est agréable, la visite s’annonce bien.

Petit à petit, tous les participants arrivent, tous accompagnés d’enfants ou d’adolescents, la visite étant présentée comme familiale et ludique.

Une fois au complet, Alexandra pose des questions à tous les participants : d’où viennent-ils, connaissent-ils Marseille, connaissent-ils le quartier, les principes et les objectifs du street art ?

Carrefour culturel, Marseille est aussi une mosaïque de cent onze quartiers. Chacun possède son histoire, son atmosphère et ses traditions. Le Cours Julien est l’un d’entre eux, et il raconte beaucoup d’histoires. Aujourd’hui reconnu comme le fief des créateurs et des artistes, ce quartier populaire est devenu le berceau du street art. Ici, de nombreuses boutiques, restaurants et bars ont demandé à un street artiste de réaliser des œuvres sur leurs devantures.

Quelles sont les histoires que raconte le quartier des créateurs ?

La visite commence de manière très divertissante, la guide écoute les réponses des plus jeunes, tous très motivés à l’idée de découvrir l’histoire du street art et l’histoire du quartier du “Cours-Ju”, comme on l’appelle ici à Marseille.

Ici, le street-art illumine et donne vie au quartier. Il représente aujourd’hui l’identité du Cours Julien.

Il est temps de lever les yeux, et d’écouter la guide passionnée.

L’art au cœur de ce quartier populaire

Une galerie d’art à ciel ouvert

Nous commençons la visite avec un petit jeu : déceler les œuvres de Space Invader, un artiste qui a créé des petites mosaïques présentes un peu partout dans la ville et le quartier. Un enfant ravi en trouve une, notre guide commence alors l’explication de cet artiste si particulier, et de ses 80 œuvres présentes dans Marseille.

Nous marchons, les explications d’Alexandra concernant le quartier et son histoire sont très intéressantes. Le Cours Julien est un quartier rebelle, refuge des artistes, des bobos et de beaucoup d’étudiants marseillais.

Chaque petit graffiti a son histoire, il est important de le souligner. Presque rien n’est fait au hasard, nous explique-t-on, tout ou presque a une signification.

Certains participants se mettent à demander si tout cela est légal. “Non, pas toutes” répond notre guide, mais elle tient à souligner qu’ici, l’art urbain est bien plus qu’apprécié, et qu’il est même entretenu, que c’est une vraie force pour ce quartier populaire.

Petit à petit nous continuons la visite, les yeux des enfants qui participent à la visite sont fascinés, la guide leur pose des questions auxquelles ils adorent répondre, et cela rend l’ambiance vraiment chaleureuse.

Ici, quelques œuvres sont éphémères. On nous explique que certaines sont effacées par le temps, d’autres par la ville, et beaucoup d’entre-elles sont tout simplement “délogées” par un autre artiste. C’est-à-dire qu’un artiste se sert d’une œuvre pour créer la sienne, celle qui était là auparavant prend alors un tout nouveau visage.

C’est la dure loi du street-art !

Les œuvres marquantes

La visite est marquée par de nombreux arrêts autour des œuvres marquantes du Cours Julien.

Pour commencer, nous approchons de l’imposante silhouette taguée par l’artiste Lapin Thur en 2015 lors du Street Art Festival, qui est en parfaite symbiose avec l’environnement qui l’entoure. Tout semble être calculé et pourtant… L’histoire de cette œuvre nous est parfaitement racontée, la guide pose beaucoup de questions sur ce que nous voyons et sur la signification de celle-ci.

Nous continuons notre visite en longeant les fameux escaliers colorés du Cours-Julien. A nous de déceler les plus significatives, à nous de parler de celles qui nous plaisent le plus et celles qui nous marquent.

Après s’être arrêtés aux escaliers, la visite continue avec l’histoire de nombreuses fresques d’artistes plus ou moins connus.

Pour citer les plus connues, nous admirons celles de M.CHAT, qui donne le sourire aux enfants qui participent à la visite, et qui bien-sûr demandent : “mais, pourquoi un chat ?”. Je ne peux pas vous le dire, si vous souhaitez le savoir, embarquez dans notre visite guidée !

Les murs racontent des histoires

Nous passons ensuite devant l’immense fresque de Mahn Kloix et sa tortue géante, “Man VS Wild”, ou en français “L’homme contre la nature”. Cette fresque m’a particulièrement captivée et impressionnée, de par la technicité et la beauté de la réalisation mais également pour le message sur le thème de l’environnement que l’artiste souhaite faire passer.

La visite se poursuit, les œuvres et leurs histoires s’enchaînent, la guide continue à nous poser des questions sur nos différentes interprétations et nos différents points de vue pour chacune d’entre-elles.

Nous finissons la visite sur une jeune artiste que j’ai trouvé particulièrement douée, et qui a réussi à se faire sa place dans le monde de l’art urbain souvent dominé par les hommes : Manyoly. Connue pour déposer des visages inconnus dans les rues et les rendre vivants de par la vivacité de leurs couleurs et le réalisme de leurs traits, Manyoly est une artiste qui, personnellement, m’a totalement conquise !

Je ne peux malheureusement pas parler de toutes les œuvres que j’ai vues ce jour-là, sinon cet article serait beaucoup trop long ! Mais ce qui est sûr, c’est que pour une marseillaise, je n’avais jamais pris le temps de comprendre l’univers du street art au Cours Julien, je me contentais de simplement passer devant, m’arrêtant de temps en temps lorsque mes yeux étaient attirés par une fresque.

L’environnement, l’amour, la positivité, mais également la tristesse, l’hommage, la dénonciation, et les déceptions, Alexandra avait totalement raison, presque toutes les fresques du quartier ont une histoire qui mérite d’être racontée.

Retrouvez toutes les informations sur https://www.marseille-tourisme.com/vivez-marseille...

Découverte du street art au Cours Julien
Métro Notre Dame du Mont - le Cours Julien - Marseille
du 01 Mars au 30 Septembre -
2021-03-01T00:00:00
Appeler maintenant
Cliquez pour afficher le numéro

Tarif: Événement payant








© 2017- | La Clinique du Web
All Rights Reserved
Accueil | Conditions Générales | Contactez l'équipe | Mon établissement n'est pas référencé | Se connecter