LA MAGALONE

245 boulevard Michelet 13008 Marseille
FR
529
- Marseille, Castellane-Prado-Mazargues
LA MAGALONE - Plan

La quinzaine d’hectares que couvrait ce domaine avait été réunie autour de la propriété du négociant papetier Pierre Roux, dont une fille épousa le droguiste André Magalon en 1693. Six ans après, l’inventaire des biens du papetier faisait état d’une bastide à deux étages, mais dont les modestes dimensions ne correspondent pas à la bâtisse actuelle, vraisemblablement élevée au début du XVIIIe siècle par André Magalon lui-même.

L’attribution à Puget des plans de celle-ci est donc légendaire, mais peut se comprendre par la ressemblance avec le pavillon de Fongate –un corps central occupé en rez-de-chaussée par une vaste salle de réception et flanqué d’ailes latérales– ainsi que par l’existence d’une chapelle en rotonde dans les deux propriétés.
Négociants enrichis par le commerce levantin, les Magalon conservèrent et embellirent ce domaine jusqu’en 1781, date à laquelle il fut cédé à Antoine- Guillaume de Paul, officier au régiment d’Enghien, cousin du fameux administrateur et collectionneur, propriétaire de l’hôtel du 53 rue Grignan. Dès cette époque, la Magalone était réputée pour ses arbres de haute futaie, ses nombreuses allées, son vaste parterre, ses deux bassins à jet d’eau et sa grande terrasse.

En 1837, le bien échoit à Étienne Buret, marchand de fer et conseiller municipal, qui le transmet à sa petite-fille Marie, épouse de Ferry, en poésie Marie de Sormiou (1865-1956), du nom de son autre propriété dans les calanques. Elle aura à coeur d’en faire « un joyau d’art décoratif », y faisant tracer par le paysagiste Édouard André un jardin à la française avec grand bassin, vasques, fontaines et statues italianisantes, où elle invitera ses amis artistes et écrivains.

Amputé par la percée du boulevard Michelet (1896) au-delà duquel un terrain acquis par l’Etat en 1947 portera peu après la Cité radieuse, puis par la création du Parc Sévigné (1960) et des Petites Magalones (1970), le domaine –réduit au dixième de son étendue originelle– sera cédé à la Ville en.1986.

Depuis cette époque, la Cité de la Musique de Marseille y propose concerts, cours et ateliers. Inscrits depuis le 7 juillet 1948, la bastide et son parc sont régulièrement restaurés et entretenus.

Promenez-vous dans les jardins de la Magalone et faite le tour de la Bastide.

Ouvert le dimanche

Lundi8H00 - 17H30
Mardi8H00 - 17H30
Mercredi8H00 - 17H30
Jeudi8H00 - 17H30
Vendredi8H00 - 17H30
Samedi8H00 - 17H30
Dimanche8H00 - 17H30
parking
Parking gratuit Palais des sports
997 Mètres
Station essence
Casino Essence Mazargues
404 Mètres
Banque
DAB B.B.P.C.
80 Mètres
Tabac
Tabac Balducchi
593 Mètres
LA MAGALONE ouvert le dimanche à Marseille, Castellane-Prado-Mazargues
  • Espèces €

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Google Plus
Partager sur Pinterest
5/5
5/5
Visiter à https://marseille.city-life.fr/
Visiter
Note: 5 sur 5
Note calculée sur 5 avis vérifiés
Soyez le premier à donner votre avis !
  • Votre nom
  • Coordonnées
  • Votre mail
  • Titre
  • Commentaire

Évènements

Contact


© 2017 | La Clinique du Web
All Rights Reserved
Accueil | Conditions Générales | Contactez l'équipe | Mon établissement n'est pas référencé | Se connecter
Page générée en 0.127 secondes.